Accueil Immobilier particulier Investir aux USA : bien réfléchir son placement immobilier aux Etats-Unis

Investir aux USA : bien réfléchir son placement immobilier aux Etats-Unis

74

Les Français n’hésitent désormais plus à investir dans l’achat d’un bien immobilier à l’étranger.

Les motivations sont diverses : y passer des vacances ou sa retraite ou encore toucher un rendement locatif. Un tel investissement ne s’improvise néanmoins pas et implique une certaine réflexion, particulièrement dans l’approche contextuelle.

Pourquoi investir dans l’immobilier aux États-Unis ?

Une situation économique fiable et un marché en constante progression sont les premiers points qui plaident en faveur des États-Unis, le pays ami des Français par excellence. De plus, les procédures accessibles et rapides couplées à une fiscalité avantageuse renforcent le préambule.

Bien réfléchir son placement immobilier aux Etats-Unis est cependant primordial. Certes, depuis 2008 les prix sont très attractifs mais ils se sont légèrement redressés ces deux dernières années. Il conviendra de cibler correctement les endroits, particulièrement ceux qui possèdent encore beaucoup de saisies immobilières.

On pourra citer la Floride en exemple qui permet à l’heure actuelle d’effectuer de très beaux placements.

Un investissement rentable

Il reste beaucoup d’endroits aux États-Unis où les prix n’ont pas encore atteint la moitié de ceux qu’on connaissait avant la crise des subprimes. De quoi donner de très belles opportunités d’achat avec un taux de rentabilité locatif moyen extrêmement intéressant. Ce dernier est de l’ordre de huit à dix pour cent en moyenne.

On peut donc s’attendre à un excellent retour sur investissement. De plus, la demande locative est très marquée de par la démographie. On se rappellera également que les procédures d’expulsion sont bien plus simples aux États-Unis qu’en France.

Les points importants à ne pas négliger

Définir dans un premier temps si on souhaite acheter une maison ou un condo (copropriété).

Bien se renseigner sur les formalités nécessaires pour acquérir un bien immobilier sur le territoire américain. Les impôts fonciers ainsi que les charges mensuelles sont bien évidemment également à considérer. Une plus-value lors d’une revente sera taxée et il convient d’en tenir compte, tout comme les inévitables frais d’agence.

Reste à s’intéresser de très près au mode de financement possible avec les banques françaises ou autres organismes. Le rêve américain est très largement accessible et il est encore largement temps d’en profiter.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !