Accueil Immobilier particulier Comment négocier un achat immobilier neuf ?

Comment négocier un achat immobilier neuf ?

46
Comment négocier un achat immobilier

Après mûre réflexion, vous avez décidé de vous mettre en recherche d’un logement neuf ? S’il est courant de négocier les prix d’achat dans l’immobilier ancien, sachez que cette pratique, si elle est moins répandue dans le neuf, reste néanmoins tout à fait envisageable. Dès lors que vous avez jeté votre dévolu sur la maison ou l’appartement neuf de vos rêves, sachez que vous pouvez entreprendre une négociation avec le promoteur de manière à payer le meilleur prix. Comment ouvrir les discussions avec votre interlocuteur ? Edouard Denis immobilier vous éclaire pour trouver votre futur bien immobilier neuf.

Négocier un achat immobilier neuf, c’est possible !

Dans l’optique de l’acquisition d’un bien immobilier neuf en VÉFA (ou Vente en l’État Futur d’Achèvement), la meilleure solution est de figurer tout en haut de la liste des clients du promoteur. Il faut savoir que pour lancer son programme de logement neuf, celui-ci dépend pour une bonne part des réservations en VÉFA. Par conséquent, la plupart des promoteurs immobiliers sont ouverts à des concessions afin d’attirer leurs premiers clients et ainsi, en quelque sorte, « amorcer la pompe ». Ils seront donc plus enclins à diminuer leurs tarifs si vous leur présentez votre offre relativement tôt en regard de l’évolution de leur programme.

Si au contraire, vous intervenez en tant qu’acheteur potentiel alors que le programme est déjà bien avancé, il est alors plutôt conseillé d’attendre ce que l’on nomme les « queues de programme », c’est-à-dire les biens qui n’ont pas encore trouvé preneur et que les promoteurs laisseront partir à un meilleur prix afin de boucler leur opération immobilière.

Bien connaître le marché !

Afin de négocier un achat immobilier neuf dans de bonnes conditions, il est impératif d’avoir une relativement bonne connaissance des prix du marché dans votre région ainsi que leur évolution. Renseignez-vous notamment sur les tarifs moyens des logements neufs qui sont à la vente dans le secteur où vous envisagez votre achat.

Il est également important de connaître la situation et l’emplacement du bien. La proximité avec des services comme les établissements scolaires, les commerces, les possibilités d’accès aux transports, etc. sont des atouts à considérer.

In fine, prenez en compte les qualités intrinsèques du logement, agencement, orientation, accessibilité…

Sur quels éléments s’appuyer pour négocier un achat immobilier neuf ?

Une fois la négociation entamée, les éléments sur lesquels elle peut porter tiennent aux prestations complémentaires que le promoteur propose. Ce peut être par exemple le cas d’une pose de parquet dans certaines pièces ou des espaces à vivre, un carrelage, les peintures intérieures, etc. Il est possible d’obtenir ainsi des remises alléchantes.

Par ailleurs, la baisse de tarif obtenue à l’issue d’une négociation aura une incidence sur la TVA et/ou les frais notariés. Certains promoteurs en proposent la gratuité. Ceux-ci se situent généralement entre 2 et 3% ; il peut donc s’agir d’une économie supplémentaire.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !