Accueil Immobilier particulier Investir en bourse ou en immobilier : les pour et les contre...

Investir en bourse ou en immobilier : les pour et les contre !

1390

L’investissement sur les marchés financiers ou dans l’immobilier permettent aux particuliers de placer des économies et de rentabiliser celles-ci à plus ou moins long terme. Mais quel est l’investissement le plus rentable, et commencer s’assurer du caractère sécurisé d’un placement dans des investissements d’une quelconque nature ?
Retour sur les avantages et inconvénients à placer son argent en bourse ou dans l’immobilier…

Investir dans l’immobilier : le pour et le contre

Le secteur de l’immobilier en particulier et l’investissement dans la pierre en général sont réputés plus stables et plus rassurants par les observateurs et les spécialistes, qui recherchent avant tout un placement attractif garanti. Ainsi, l’avantage premier d’investir dans l’immobilier par rapport à un investissement sur les marchés boursiers est de pouvoir disposer d’une réelle épargne débouchant à terme sur une rente.
L’autre force de ce placement est de pouvoir transmettre un véritable patrimoine à ses descendants, grâce la valeur intrinsèque du bien immobilier locatif. Au final, bien que certains investissements permettent du rendement sur la durée, le secteur de l’immobilier se révèle beaucoup plus résistance face aux aléas de la crise économique, notamment depuis 2008.

La solidité des placements immobiliers peuvent facilement se vérifier depuis cette période, face à l’indice CAC40, dont la nature est relativement dépendante des fluctuations du marché. Au contraire de l’investissement dans les places boursières, l’évolution des prix au mètre carré dans le secteur de l’immobilier ne cesse de grimper de façon stable, en tout cas sur le marché du logement classique.
Bien qu’on puisse observer cependant une certaine fragilité de l’immobilier de prestige dans la capitale, par ailleurs. Ce phénomène a pu être expliqué il y a quelques années par un durcissement de l’économie fiscale, ainsi qu’une perte d’attractivité de l’hexagone, face à d’autres places fortes comme Londres ou encore Dubaï.

Investir dans l'immobilier

Investir dans le secteur bancaire : les avantages et les failles

Sachez que dans le cas où vous souhaiteriez investir sur le marché financier, votre capital se construira au fur et à mesure de vos apports, de vos versement successifs ainsi que des intérêts versés. D’une manière générale, la nature des produits (nombreux) disponibles sur le marché sont risquées, disposant par conséquent d’une rentabilité variable. Pour être certain d’aborder l’investissement avec une approche adéquate, nous vous conseillons Binck.
Concrètement, les marchés financiers alternent entre des performances record, mais aussi des chutes vertigineuses. Pour exemple, entre janvier 2003 et janvier 2007, le CAC40 est descendu à 2 800 points pour remonter par la suite à 5 600 points. Si les professionnels des marchés financiers sont à même de tirer parti de ces évolutions, encaissant au passage de solides plus-values, d’autres au contraire peuvent y laisser des plumes.

Cependant, en vous faisant aider et en surveillant attentivement le cours des actions, il est possible d’acquérir un certain sang-froid laissant ainsi espérer des rentabilités à deux chiffres.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !