Accueil Immobilier particulier Pourquoi et comment vendre un bien occupé ?

Pourquoi et comment vendre un bien occupé ?

1815
vendre un bien occupé

Qu’il s’agisse d’un local commercial, d’un appartement ou encore d’une maison, vendre un bien occupé peut être très avantageux. Dans cet article, découvrez pourquoi et comment effectuer la vente d’un bien déjà loué.

bien occupé

Vendre un bien occupé : quels avantages ?

Vendre un logement ou des murs commerciaux occupés comporte des avantages à ne pas négliger. En effet, lorsque le bien est principalement destiné à des investisseurs, il n’est pas forcément pertinent de le vendre vide.

Choisir de louer votre bien avec un locataire en place offrira un excellent argument d’achat aux investisseurs. Ainsi, ils n’auront pas besoin de rechercher un locataire, ni d’effectuer des travaux avant de faire fructifier leur bien.

Et pour finir, vendre un bien occupé vous permettra évidemment de continuer à percevoir vos loyers jusqu’à la vente.

La vente de murs commerciaux occupés : un marché très juteux

Aujourd’hui, la majorité des acheteurs de locaux commerciaux sont des investisseurs. En effet, s’il y a quelques dizaines d’années, les banques prêtaient encore facilement aux commerçants, ce n’est plus le cas aujourd’hui.

Avec l’augmentation des prix, les établissements de prêts se rabattent vers les profils les plus fiables. Les investisseurs ayant, pour la plupart, déjà un parc immobilier, ils sont très solvables. Cela permet de rassurer les banques quant à leur capacité de remboursement.

Aussi, quand on souhaite vendre ce type de bien, il est toujours préférable de le proposer lorsqu’il est déjà occupé par un locataire. La vente de murs commerciaux occupés permet de trouver plus facilement un acheteur, et d’éviter les éventuelles négociations liées à la période de vacance des murs commerciaux.

Peut-on vendre un bien avec un locataire peu régulier ?

Lorsque les acheteurs potentiels visiteront le bien, ils chercheront certainement à en savoir davantage sur le locataire et son sérieux. Un locataire qui ne paie pas régulièrement ses loyers pourrait bien sûr représenter un frein pour les investisseurs.

Ceci dit, comme l’explique le site officiel du cabinet Perfia, un grand nombre d’entrepreneurs achètent des biens où un conflit est présent. Ils peuvent ainsi résoudre le problème et, de ce fait, valoriser le bien.

Comment vendre un bien occupé ?

Avant de vendre le bien occupé, vous devrez prévenir votre locataire de votre projet, par le biais d’une lettre recommandée. Celle-ci devra indiquer les modalités de la vente, à savoir le prix et les conditions de vente envisagées. Cette lettre fera également office d’offre d’achat.

Si toutefois vous ne savez pas comment rédiger ce courrier, vous pourrez retrouver de nombreux modèles de lettres sur le web.

Le locataire est-il prioritaire pour la vente ?

Les règles de la vente ne sont pas les mêmes pour un logement ou des murs commerciaux ou un logement.

Pour un bien commercial, le locataire dispose effectivement d’un droit de préemption lors de la vente. Il est donc obligatoire de lui faire une offre de vente, au moment où vous l’informez de votre projet.

En ce qui concerne les logements, contrairement à certaines idées reçues, le locataire n’a pas de droit de préemption pour acheter le logement s’il est vendu occupé. Il n’est prioritaire que dans le cas où vous lui donnez congé pour vendre le local vide. Cependant, cela ne vous dispense pas de prévenir le locataire et de lui faire une offre de vente.

Faut-il recourir à un professionnel pour vendre son bien occupé ?

Afin d’effectuer la vente de son bien occupé, faire appel à un professionnel constitue un choix judicieux. En effet, l’agence pourra vous indiquer la meilleure stratégie à adopter. Après cela, elle s’assurera de la mise en vente, et saura mettre votre bien en valeur auprès des acheteurs potentiels.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !