Accueil Immobilier particulier Projet immobilier : tout pour ne pas tomber dans les pièges des...

Projet immobilier : tout pour ne pas tomber dans les pièges des faux agents immobiliers

1299

Le secteur de l’immobilier est l’un des plus propices à l’investissement. De ce fait, il attire aussi bien les réels investisseurs que les arnaqueurs en tous genres. Pour ne pas tomber dans ce genre de piège, voici ce qu’il faut savoir pour bien comprendre le mécanisme.

Comprendre le mécanisme de l’arnaque

La pratique la plus courante, qui est d’ailleurs la plus efficace, est que les escrocs se font passer pour des agents immobiliers, pour soutirer de l’argent aux propriétaires. Ce n’est qu’après la publication des offres sur les sites de ventes que le rôle de l’arnaqueur commence. Ce dernier, à la vue de l’annonce, rentre en contact avec le propriétaire en faisant croire qu’il a un client qui est prêt à payer le bien au comptant. Son rôle consistera alors à rediriger le propriétaire vers un faux site internet pour récolter toutes les données.

Bien entendu, l’ouverture d’un dossier se fait, dans ce cas, contre une somme de 450 euros, qui est prévue pour un commercial fictif. Une fois que le « droit d’ouverture de dossier » a été réglé, le propriétaire ne recevra évidemment plus de nouvelles, ni du commercial ni du client potentiel, qui en réalité ne sont que des leurres.

Pour un particulier, savoir distinguer un arnaqueur d’un vrai agent immobilier n’est pas chose facile. C’est la raison pour laquelle il est fortement conseillé de faire appel aux services d’un courtier en crédit immobilier. En effet, grâce aux services d’un tel prestataire, le vendeur pourra profiter de l’expertise d’un professionnel qui pourra le guider et lui éviter les écueils de ce genre.

arnaque-immobiliere

Les bonnes astuces pour ne pas se faire avoir

Il est évident que le but principal des arnaqueurs est de soutirer aussi de l’argent à un acheteur. De ce fait, la précaution à prendre et d’éviter tout versement avant la signature effective du contrat de vente. D’ailleurs, aucun professionnel du secteur immobilier, agent ou agence, ne peut légalement demander le versement d’une somme d’argent avant cette signature. Les arnaqueurs ne manquent pas de ruses pour berner leurs victimes.

L’une des pratiques les plus courantes consiste aussi pour l’arnaqueur, à agir au nom, ou pour le compte du propriétaire. Pour cela, ceux-ci prétendront que le propriétaire n’est pas disponible, ou a eu un empêchement de dernière minute et qu’il faut verser une somme déterminée pour retenir le bien. Il faut savoir qu’un propriétaire qui tient à vendre son bien immobilier trouvera le temps pour rencontrer son acheteur. Du côté de l’acheteur, la précaution à prendre est de ne plus donner suite dès que le propriétaire est indisponible pour une raison imprécise. Paradoxalement, un arnaqueur ne mettra pas la maison en valeur de façon effective, mais, il mentionnera avec insistance, l’existence d’arnaques pour mettre sa victime en confiance.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !