Accueil Immobilier particulier Quand souscrire à une assurance habitation ?

Quand souscrire à une assurance habitation ?

188
assurance habitation

Souscrire une assurance habitation est obligatoire pour les propriétaires et les locataires dans certaines situations : changement d’adresse, nouvelle acquisition, installation en colocation… L’assurance habitation consiste à un contrat d’assurance qui permet de protéger ses biens dont la maison et les mobiliers. Elle couvre aussi les membres d’un foyer, les tiers et soi-même. Ce contrat comprend 3 principaux axes : l’assurance multirisque habitation, la responsabilité civile et la responsabilité civile « vie privée ».

 

L’assurance habitation selon votre statut

Dans certains cas, souscrire une assurance habitation est obligatoire. Passer par un comparateur d’assurance habitation peut aider à choisir la meilleure garantie correspondant à ses besoins.

 

Pour les propriétaire-bailleurs

Un propriétaire-bailleur de bien loué en copropriété doit obligatoirement souscrire une assurance habitation sur https://www.nouvelle-epargne.fr. Il peut prendre contact avec une assurance copropriétaire non occupant. Cette dernière couvre la responsabilité civile du copropriétaire, les électroménagers et les aménagements intérieurs. L’assurance habitation n’est pas obligatoire pour les propriétaires-bailleurs d’une maison individuelle. Elle est cependant très recommandée pour ne pas rembourser un sinistre.

Les propriétaires peuvent s’assurer lors d’une mise en location d’un bien meublé saisonnier. Légalement, ils ne sont pas obligés de souscrire une assurance habitation. Néanmoins, une assurance propriétaire non-occupant est conseillée même pour une location de courte période.

 

Pour les propriétaires d’un bien

Pour les propriétaires d’une résidence principale ou secondaire, contracter une assurance habitation n’est pas une obligation. Pour ne pas indemniser les préjudices occasionnés par le bien, il est préférable de souscrire une assurance multirisque habitation. Sans avoir contracté un contrat d’assurance, les propriétaires d’un bien ne seront pas indemnisés lors des dommages touchant leur bien ou lors d’un vol.

 

En tant que locataire

Tous les locataires d’un logement meublé ou non-meublé doivent contracter une assurance location. Une assurance multirisque habitation complète peut couvrir quelques risques. Toutefois, il est indispensable de souscrire une garantie des risques locatifs au minimum pour se protéger des dégâts des eaux, d’un incendie, d’une explosion…

Comme les locataires, les colocataires doivent assurer leur habitation contre les risques locatifs. Les colocataires ont deux possibilités. L’un d’entre eux peut souscrire une seule assurance pour les couvrir. Chaque colocataire peut aussi contracter une assurance individuelle auprès d’une compagnie d’assurance.

 

Lors d’un déménagement

Le processus est simple pour les personnes qui déménagent de leur ancien logement et qui ont déjà signé un contrat d’assurance habitation. Ils peuvent contacter leur assurance actuelle lorsqu’ils détiennent toutes les informations sur leur nouveau logement (caractéristiques, adresse, date d’entrée…). L’assureur va simplement ajuster le contrat. Un déménagement est aussi l’occasion de changer d’assurance logement. Il suffit de trouver une assurance répondant à ses besoins et de résilier son assurance habitation actuelle.

 

Installer dans son premier logement

À un certain âge et pour multiples raisons, de nombreux jeunes quittent le domicile de leurs parents. Dès qu’ils emménagent dans leur premier logement, ils doivent souscrire une assurance habitation. Propriétaires ou locataires d’un premier logement, ils doivent contacter une compagnie d’assurance lors de la date d’entrée dans leur nouvel appartement. À cette date précise, l’assureur met en place un contrat et leur fournit une attestation d’assurance. Les conditions des mensualités seront indiquées dans le contrat d’assurance.

 

En tant qu’étudiant

Les étudiants peuvent s’installer dans un studio, une chambre, un logement dans une résidence universitaire… Quel que soit le type de logement, ils doivent contracter une assurance des risques locatifs au minimum. Ceux qui habitent dans de petites surfaces et qui ont de petit budget peuvent se tourner vers une assurance multirisque destinée aux logements étudiants et aux jeunes actifs.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !