Accueil Tags Posts tagged with "achat immobilier"

achat immobilier

2011

Lorsque l’on investit dans l’immobilier, chaque détail est à prendre en compte. Il faut passer par plusieurs étapes obligatoires avant d’envisager de conclure une promesse de vente. L’une d’entre elles est le crédit immobilier. En effet, la plupart des personnes qui se lancent dans l’aventure ont besoin de trouver des fonds auprès d’organismes financiers. Pour vous aider à réussir cette démarche, voici notre guide pratique.

Qu’est-ce qu’un crédit immobilier ?

Il s’agit d’un prêt accordé par une banque à un client dans le but d’acquérir un bien immobilier. Il prend généralement en compte une longue période de remboursement pouvant aller jusqu’à 30 ans voire plus dans certains pays. Il peut être négocié en fonction des organismes et des responsables. Ainsi, vous pouvez avoir un crédit à taux fixe ou à taux variable. Le taux défini le montant du remboursement à verser en échange du prêt.

Il est également possible de faire un remboursement anticipé, qu’il soit partiel ou total, sachez que cela peut donner lieu à des pénalités qui viendront s’ajouter à la note totale. Pour éviter ce genre de mesure, vous devez vous renseigner avant de signer le prêt. Veillez à aborder tous ces points avec votre banquier afin d’éviter les mauvaises surprises quelle que soit votre situation personnelle. Pour plus de renseignements sur ce sujet, consultez la page suivante.

Crédit immobilier - tout ce qu’il faut savoir avant de s’engager !3

Les différents crédits

Il existe plusieurs sortes de crédits, ces derniers servent à financer deux types de biens immobiliers : les immeubles à usage d’habitation ou à usage mixte (usage professionnel et d’habitation) et les terrains destinés à la construction des immeubles à usage d’habitation ou à usage mixte. Si vous contractez un prêt pour un immeuble ce peut être pour plusieurs raisons :

  • Faire une acquisition en propriété, c’est-à-dire souscrire ou acheter des parts ou des actions de sociétés qui deviennent par ce fait leur propriété
  • Réaliser une acquisition en jouissance à savoir la souscription ou l’achat de parts ou d’actions de sociétés qui donnent lieu à une acquisition en jouissance
  • Entreprendre des dépenses de plus de 75 000 euros pour la réparation, l’amélioration ou l’entretien de l’immeuble

Régler les frais de construction

Si vous voulez en apprendre davantage, lisez cet article.

Crédit immobilier - tout ce qu’il faut savoir avant de s’engager !2

Comment en obtenir un ?

Pour demander un prêt immobilier, vous allez devoir prouver à votre banquier que vous avez un bon profil et qu’il peut vous faire confiance. Pour ce faire, vous devez mettre toutes les chances de votre côté. Il est donc vivement conseillé de solder ses crédits à la consommation ou autre prêts personnels en cours si possible avant d’envisager un crédit immobilier d’une somme importante sur une longue durée. Le but est d’améliorer votre taux d’endettement, celui prend en compte vos revenus et vos dépenses mensuels.

En général, il faut que les revenus soient trois fois plus élevés que l’ensemble des mensualités à payer. Le taux d’endettement doit donc être en deçà de 40 % pour espérer décrocher un prêt. Veillez à présenter un compte bancaire irréprochable sans découverts. Sachez que les trois derniers relevés de banque seront épluchés. Pour vous faciliter la vie, vous pouvez également vous tourner vers un site de courtage en immobilier pour vous assister dans ces démarches. Et si vous voulez plus de conseils sur la négociation du taux, regardez cette vidéo :

1893

Le choix de l’immobilier est assez courant quand on décide d’investir son argent. Beaucoup pensent qu’il s’agit d’un investissement réservé aux personnes aisées mais sachez que l’on peut acheter sans avoir d’apport. Il suffit de suivre quelques règles et de ne pas se précipiter afin de mettre en place un projet solide et réaliste. Pour vous conseiller voici un focus sur le sujet.

L’investissement locatif sans apport : définition

La capacité d’apport représente les moyens financiers que vous avez à votre disposition pour payer votre achat immobilier en liquidités. Si votre apport est confortable vous aurez toutes les chances de votre côté pour obtenir des conditions de prêt avantageuses. En effet, cet apport rassure les organismes de crédit qui seront plus enclins à vous financer si vous présentez déjà des garanties financières solides. Cependant, vous n’avez pas forcément besoin d’un apport qu’il soit important ou non pour créer votre patrimoine.

Vous pouvez tout à fait entreprendre une opération immobilière sans contribution, dans ce cas vous devrez vous contenter des opérations immobilières qui ne requièrent pas obligatoirement d’apport personnel. L’investissement locatif en fait justement partie. En effet, l’investissement locatif se finance en majeure partie par les revenus perçus grâce à la location du bien immobilier et s’autofinance pour ainsi dire, ce qui simplifie grandement les démarches financières. Pour en savoir plus, consultez la page suivante.

Comment faire un bon investissement locatif sans apport ?3

Comment s’y prendre ?

Pour ce faire, vous devrez demander un crédit sans apport afin de réaliser votre achat immobilier qui sera par la suite mis en location afin de rembourser le prêt. Les organismes de prêt sont alors très attentifs à l’aspect fiscal et aux revenus générés par le logement en question. Le tout étant de faire correspondre les loyers avec les traites à rembourser. Attention, de plus en plus d’établissements sont réticents à accorder ce genre de crédit, vous devrez donc vous montrer convainquant.

Dans ce but, il convient de fonder un dossier solide basé sur un projet concret. Il doit montrer toute votre détermination mais surtout mettre en valeur le sérieux de votre proposition et des retombées financières à la clé. Vous ne devez rien laisser au hasard, ce qui signifie avoir pris connaissance :

  • De tous les frais liés à ce projet : assurances, taxes, charges
  • Avoir calculé le ratio entre investissement engagé et rendement envisagé
  • Présenter une marge bénéficiaire si possible avec une capacité d’épargne

Pour plus d’informations, rendez-vous ici.

Comment faire un bon investissement locatif sans apport ?2

Bien choisir son investissement

Maintenant que vous savez comment acheter un bien sans apport, encore faut-il déterminer quel bien immobilier représente un investissement intéressant. La première étape est de définir un budget réaliste. En général, on conseille de petites surfaces pour un investissement sans apport afin de pouvoir choisir un bien de qualité avec un bon emplacement. Il s’agit de deux éléments majeurs qui vous permettront de louer votre bien.

En revanche, les studios sont à éviter dans la mesure du possible parce que le risque de « turn-over » est important sur ce type de bien. Sauf s’il s’agit de logements étudiants qui sont un investissement rentable parce que toujours très demandés. Il est préférable de porter son choix sur des villes comme Paris, Bordeaux, Nantes, Lyon et Toulouse, elles sont très attractives et les logements y sont toujours très prisés. De plus, la population étudiante conséquente dans ces villes constitue un vivier intéressant. Si vous voulez plus de renseignements, allez sur cette page.

Voici quelques conseils de plus afin d’investir dans l’immobilier sans apport en toute sécurité :