Accueil Tags Posts tagged with "vendre sa maison sans agence"

vendre sa maison sans agence

3782

Vous voulez mettre en vente un bien immobilier mais ne souhaitez pas passer par une agence ? Les Français sont de plus en plus nombreux à s’occuper de leur patrimoine par leur propre moyen. Mais, pour bien faire, il faut connaître les risques d’une telle opération, et les moyens de s’en prémunir. Lisez notre enquête pour savoir comment vendre sa maison sans agence.

Vendre sa maison sans agence, est-ce risqué ?

Elles sont chères, inefficaces et peu scrupuleuses… Voilà, en quelques mots, comment sont perçues les agences immobilières par un grand nombre de Français. Qui préfèrent, le cas échéant, s’occuper eux-mêmes de leurs transactions en endossant le rôle traditionnellement attribué à l’agent immobilier.

L’avantage ? Une plus grande liberté dans tous les domaines et la possibilité d’échapper aux frais intermédiaires des agences, qui peuvent représenter 5 à 8% du montant total de la vente. Les risques ? Ils existent, et nous allons les détailler en apportant des solutions pour s’en prémunir.

Les périls ne sont toutefois pas rédhibitoires : vendre sa maison sans agence est une opération qui a la cote. On recense, par déduction (le nombre d’actes notariaux auquel on soustrait le nombre de contrats signés par les agences), environ 250 000 transactions qui se font de particulier à particulier, via des sites dédiés (pap.fr, leboncoin.fr, etc.).

Cet article liste quelques témoignages qui rassurent : il n’y aurait aucun risque à vendre sa maison sans agence. Au contraire, ceux qui l’ont fait se disent particulièrement satisfaits, à la fois de la rapidité de la transaction et de l’économie qu’ils ont pu faire.

Réunir les documents nécessaires

Le fait de vendre sa maison sans agence nécessite néanmoins une bonne préparation, et le regroupement des documents suivants :

  • Le titre de propriété
  • Les justificatifs de la situation personnelle
  • Les autorisations de travaux à venir
  • S’il s’agit d’un appartement en copropriété : une attestation du syndic prouvant que vous êtes à jour dans le paiement des charges
  • Le dossier technique composé des diagnostics obligatoires (risques naturels, plomb, amiante, performance énergétique)

Vendre sa maison sans agence quels sont les risques 2

Ne pas fixer n’importe quel prix

L’avantage de passer par une agence immobilière, c’est que celle-ci s’occupe d’estimer le bien et de fixer son prix. Un propriétaire qui veut vendre sa maison sans agence doit s’en charger seul, avec les moyens du bord. Le risque, ici, c’est de se tromper lourdement sur le prix de vente de son bien : trop élevé, il n’attirera pas d’acheteur ; trop faible, ce sera beaucoup d’argent de perdu.

Ce site offre de précieux conseils pour cette étape – et propose même un service d’estimation en ligne. Avant toute chose, mettez-vous à la place de l’acquéreur et commencez par rechercher des biens similaires au vôtre dans le même secteur. Surface, état, prestations : comparez ! Votre prix ne peut pas dépasser celui de biens en meilleure condition que le vôtre.

Ensuite, calculez votre prix de revient : le prix d’achat auquel il faut ajouter les frais de notaire et le coût éventuel des travaux à réaliser avant la vente. L’idée, c’est au moins de ne pas perdre d’argent. C’est seulement après cette étape qu’on peut réfléchir à un bénéfice possible.

En cas de difficulté, il est toujours possible de faire appel à un professionnel (expert immobilier ou notaire). Et n’oubliez pas qu’avec une annonce sur Internet, si le bien ne se vend pas, vous pouvez à tout moment en modifier le prix.

Vendre sa maison sans agence quels sont les risques 3

Soigner son annonce

Puisque vous ne pouvez pas passer votre temps à faire de la prospection (aller chercher vous-même les acheteurs potentiels), il va vous falloir tout miser sur votre annonce. L’avantage, c’est que vous pouvez la rédiger selon votre goût, en y mettant plus ou moins de détails, en jouant sur l’émotion et l’humour, etc. L’inconvénient, c’est qu’elle pourrait bien rater son but : donner envie de visiter.

Suivez ces quelques conseils de base pour ne pas risquer de mettre une annonce qui restera sans suite :

  • Le contenu : répondez d’avance aux questions que vont se poser les acheteurs. Il faut indiquer l’emplacement géographique du bien, sa surface, l’étage et la condition de l’immeuble s’il s’agit d’un appartement, etc. Listez ensuite les différentes pièces et leurs caractéristiques (cuisine équipée, parquet, carrelage), puis les prestations complémentaires (ascenseur, garage, cave, jardin).
  • Les photos : respectez quelques conseils de bon sens pour afficher des photographies qui donneront envie aux acquéreurs. Pour l’intérieur : veillez à ce que les pièces soient éclairées correctement, avec une lumière naturelle. Prenez du recul pour donner de l’espace (et utilisez si possible un objectif grand angle). Pour l’extérieur : attendez une journée ensoleillée pour mettre le bien en valeur !

Pour vendre sa maison sans agence, il faut une annonce bien rédigée, sans fautes, claire et précise, qui met en avant les points forts du logement. Ceci est valable également pour l’environnement immédiat : proximité des transports, des commerces, des écoles, absence de vis-à-vis, orientation sud, etc.

Vendre sa maison sans agence quels sont les risques 4

Ne pas négliger les prises de contact

Évidemment, la vente immobilière n’est pas votre métier, et vous n’avez pas 100% de votre temps à y consacrer. Néanmoins, une fois votre annonce en ligne et des appels qui commencent à arriver, il s’agit de ne pas négliger ces contacts : ce sont des acheteurs potentiels.

La plupart du temps, les appels se résument à deux objets : demander des renseignements supplémentaires et trouver un créneau pour une visite. Dans le premier cas, n’hésitez pas à modifier votre annonce pour y intégrer les informations en question, cela vous fera gagner du temps.

Dans le second cas, rendez-vous disponibles pour les acquéreurs et ne différez pas trop une visite sous un prétexte fallacieux (« j’ai piscine »). Avant la visite, lavez et rangez votre logement, et dépersonnalisez au maximum : pas de photos, de bibelots, de désordre. Le visiteur doit pouvoir s’y projeter comme chez lui.

La visite, dès lors, se déroule très simplement : il suffit d’accompagner les acheteurs dans toutes les pièces, de leur donner des détails, de répondre à leurs questions. À vous de leur donner envie en évoquant les points forts de votre bien et ceux du quartier.

Vendre sa maison sans agence quels sont les risques 5

Vendre sa maison sans agence, c’est aussi être vigilant

Oui, particulièrement lors de la dernière étape : la négociation et la signature de la promesse de vente. L’acheteur intéressé va vous faire une proposition, souvent à un prix inférieur à celui qui est indiqué dans votre annonce. Si l’offre ne vous convient pas, il vous faut négocier et faire une contre-proposition. Un document d’estimation officiel établi par un professionnel peut appuyer votre négociation.

La signature du contrat, enfin, se fait chez le notaire. Il n’est pas obligatoire d’établir ce compromis de vente de manière officielle, mais c’est tout de même fortement recommandé ; ainsi, le notaire peut immédiatement démarrer les demandes administratives nécessaires pour la vente et la finalisation du contrat.

Vendre sa maison sans agence n’est donc pas de tout repos, ni dénué de risques. Mais vous avez ainsi l’occasion de mettre en valeur votre bien, de faire une économie substantielle et, pourquoi pas, de choisir un nouveau propriétaire qui vous convient. Parce que personne n’a envie que son ancienne maison subisse les pires outrages !

http://iafd.club