Accueil Législation Locataire ou bailleur : qui prend en charge la désinsectisation du logement...

Locataire ou bailleur : qui prend en charge la désinsectisation du logement ?

964

Un beau jour, vous découvrez qu’une partie du logement que vous louez est envahie par les cafards ou les punaises de lit. Une opération d’extermination de ces nuisibles s’impose, mais vous hésitez : devez-vous lutter vous-mêmes contre ces insectes ou faire appel à un professionnel ? Et qui, du locataire ou du propriétaire-bailleur, doit prendre en charge les frais d’une intervention ? Explications avec l’exemple d’une désinsectisation à Paris.

Comment réagir lorsque les insectes vous envahissent ?

Comme la plupart des grandes villes, Paris est sujette à la présence d’insectes nuisibles tels que cafards, mites, moustiques et autres punaises de lit : autant de créatures peu sympathiques qui peuvent rapidement donner lieu à une véritable invasion et nécessiter, au plus vite, une désinsectisation complète du logement.

Appartements, maisons ou locaux professionnels peuvent être les cibles d’un ou de plusieurs types d’insectes. Certaines conditions les attirent tout particulièrement : la chaleur, l’humidité et la présence de déchets. C’est pourquoi une intervention de désinsectisation à Paris est chose fréquente, la capitale étant régulièrement sujette à des invasions.

Il y a trois manières de lutter contre une invasion d’insectes dans votre logement :

  • La prévention. Veillez à mettre à l’abri tous les aliments (dans le réfrigérateur ou dans des boîtes hermétiques), à ne pas laisser de vaisselle sale stagner dans l’eau de l’évier, à bien fermer votre poubelle, à nettoyer méticuleusement tous les recoins du logement.
  • La lutte artisanale. Si la présence d’insectes n’est pas invasive, vous pouvez acheter vous-même des produits anti-nuisibles : pièges, répulsifs, insecticides.
  • L’appel à un professionnel. Si l’invasion des nuisibles vous dépasse, vous devrez faire appel à un spécialiste de la désinsectisation rentokil, qui vous débarrassera une fois pour toutes de votre problème.

Qui est responsable en cas de désinsectisation à Paris ?

Les besoins de désinsectisation à Paris sont légion, tant les insectes de tous poils ont tendance à proliférer dans les environnements chauds, humides et denses. Or, si vous vous retrouvez un jour avec une colonie de cafards dans la cuisine ou une invasion de moustiques dans le jardin, vous devrez trouver un moyen de vous en débarrasser. À vos frais, ou à ceux de votre propriétaire ?

L’article 6 de la loi du 6 juillet 1989 précisant la nature des rapports entre locataires et bailleurs stipule bien que ce dernier doit veiller à ce que le logement mis en location soit en bon état d’usage, propre et entretenu. La désinsectisation des lieux fait donc partie des opérations d’entretien courantes auxquelles est tenu le propriétaire-bailleur.

En somme, si vous êtes envahi par les blattes et les cafards, qui « s’invitent » d’eux-mêmes dans les locaux, vous avez le droit d’exiger de votre propriétaire qu’il procède au nettoyage du logement et de l’immeuble, par exemple en faisant appel à un spécialiste de la désinsectisation à Paris.

En revanche, la situation est différente s’il s’agit de punaises de lit. Ces nuisibles prolifèrent dans les matelas de la capitale, transportés par le biais des personnes, c’est pourquoi ce problème touche beaucoup les hôtels. La punaise de lit infeste donc un logement via le locataire : dans ce cas, une désinsectisation à Paris ne peut pas être à la charge du propriétaire. Qui a même le droit, à son tour, d’exiger de son locataire le nettoyage du logement !

deratisation

Quand l’infestation touche un immeuble entier

Lorsqu’un appartement est victime d’une invasion d’insectes quels qu’ils soient, il y a de grandes chances que la totalité de l’immeuble soit touchée, y compris quand l’infestation part de votre propre logement. La promiscuité des appartements et la densité de population dans Paris favorisent « l’échange » des nuisibles d’un local d’habitation à l’autre.

C’est la raison pour laquelle, en cas de présence révélée de cafards, de punaises de lit ou même de puces dans un appartement, c’est la totalité de l’immeuble qui doit être traitée : tous les appartements ainsi que les parties communes doivent faire l’objet d’une opération de désinsectisation à Paris. Il s’agit de mettre fin au déferlement des insectes et de veiller à ce qu’il ne se renouvelle pas.

Le cas échéant, les responsabilités sont partagées :

  • En tant que locataire, vous devez garder votre appartement propre, prendre les précautions qui s’imposent pour éviter la prolifération, et bien sûr avertir le propriétaire lorsque les bestioles s’invitent à domicile ;
  • Tous les copropriétaires doivent veiller à la propreté des logements qu’ils habitent ou qu’ils louent, et ils doivent à leur tour prévenir le syndic ;
  • Le syndic est l’organe qui intervient in fine: c’est lui qui peut faire appel à un expert de la désinsectisation à Paris.

Dans le cas d’une désinsectisation de l’immeuble, les coûts sont répartis sur les charges communes payées par tous les copropriétaires. Pour ce qui est des logements loués, le propriétaire doit prendre en charge le prix de la main-d’œuvre de l’intervention, et ne réclamer au locataire que le coût des produits de désinsectisation.

Jetez un œil ici pour avoir une idée des tarifs de désinsectisation à Paris, que vous soyez un particulier ou un professionnel.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !