Accueil Législation Le B.A.-BA de l’assurance habitation

Le B.A.-BA de l’assurance habitation

2916

Vous avez mis les pieds dans l’appartement ou la maison de vos rêves, mais encore faut-il pouvoir garantir son avenir. Comme personne n’est protégé des catastrophes naturelles, des incendies, des tempêtes ou des dégâts des eaux, vous ne pouvez pas être certain que de gros travaux ne devront jamais être improvisés. De même, le vol ou le vandalisme sont susceptibles d’arriver à n’importe qui, et vous vous devez de retomber sur vos pattes si jamais vous affrontez ce problème. C’est pour ça que vous avez besoin d’une assurance habitation. Si vous n’y comprenez rien, voilà ce qui peut faire office de guide pratique.

Pourquoi souscrire une assurance habitation ?

Une assurance habitation a pour but de vous protéger des dangers que vous ne pouvez prévoir. Si elle ne peut pas les empêcher, votre assurance peut au moins vous aider financièrement à relever la tête et à mettre vos soucis de côté. En bref, avoir une assurance, c’est s’offrir le luxe d’un peu moins s’inquiéter de l’avenir.

Pour les locataires, l’assurance habitation est obligatoire. Les propriétaires n’ont obligation d’y souscrire que si leur bien fait partie d’une copropriété. Néanmoins, elle reste fortement conseillée pour ne pas se retrouver démuni en cas d’incendie, de catastrophe naturelle ou encore de vandalisme. C’est la raison pour laquelle l’assurance habitation est le contrat d’assurance le plus courant, puisque souscrit par la presque totalité des occupants d’un logement.

le B-A-BA de l assurance habitation 2

Comment calculer son assurance habitation ?

Il y a à peu près autant d’assurances habitations que d’habitants à assurer. Le montant de la prime d’assurance va en effet dépendre de très nombreux facteurs : le montant des capitaux qui ont été déclarés, le type d’indemnisation choisi (selon si le client préfère être indemnisé en valeur d’usage ou en valeur à neuf) ou encore le montant de la franchise.

La franchise est le montant qu’il reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre. C’est donc la somme qui ne sera pas remboursée par la compagnie d’assurance. Elle peut se calculer de différentes manières, soit sous forme de montant fixe, soit sous forme d’un pourcentage du montant à indemniser, soit un sous un mix des deux.

De plus, les assurances habitations peuvent couvrir un choix très large de sinistres. Incendie, dégâts des eaux, catastrophes naturelles ou technologiques, attentats, cambriolage, vandalisme, vol, bris de glace… Autant de facteurs qui peuvent rejoindre un contrat d’assurance habitation et, selon les caractéristiques de chacun, s’estimer différemment.

Comment choisir son assurance habitation ?

Vous n’êtes sûrement pas sans le savoir : il existe une pléthore de compagnies d’assurance qui se vantent d’offrir la meilleure assurance habitation possible. A vous alors de choisir entre GMF, Matmut, Maaf, Maif, Macif, Groupama, Axa et bien d’autres.

En vérité, il n’existe pas une offre d’assurance vraiment meilleure que les autres. Il s’agit surtout de trouver celle la plus adaptée à vos besoins. Pour ce faire, de nombreux comparatifs indépendants vous proposent, en quelques clics de souris, de comparer le prix des offres de plusieurs compagnies d’assurance et de sélectionner celle qui répond le plus à vos attentes.

Il faut rappeler que le prix ne doit pas être le seul critère à prendre en compte pour le choix de son assurance habitation. Pour chaque cas, il est important d’examiner les garanties et les seuils d’indemnisation proposés. Si votre cœur balance entre plusieurs contrats, n’hésitez pas à demander des devis aux différentes compagnies d’assurance.

 

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !