Accueil Législation La signification par acte d’huissier c’est quoi ?

La signification par acte d’huissier c’est quoi ?

108

La signification par acte d’huissier fait partie des actes dont l’huissier a le monopole. Pour faire respecter une décision de justice, le recours à ce professionnel est donc incontournable, car sa finalité est d’aboutir à l’exécution du jugement. Comment et pourquoi faire signifier un jugement ? On vous dit tout sur les services de l’huissier à ce stade de la procédure.

La signification par acte d’huissier, c’est quoi ?

Vous venez de gagner votre cause en justice ? Les choses ne s’arrêtent pas là, puisqu’il va falloir maintenant informer la partie adverse de la décision prise par le juge. Pour cela, la signification par acte d’huissier correspond à la procédure suivante.

Elle consiste à recourir à l’officier ministériel qu’est l’huissier de justice, pour porter officiellement à la connaissance de vos adversaires, le contenu du jugement. Comme tous les actes légaux, la signification par huissier est un acte à caractère obligé, sans lequel le jugement ne peut être appliqué.
Lorsque l’huissier accomplit son travail en délivrant la signification de jugement, la justice peut suivre son cours. La ou les parties perdantes ne sont plus censées ignorer les décisions prises à leur encontre. D’où 2 conséquences majeures à la signification par acte d’huissier : elle détermine les délais à partir desquels peuvent s’exercer les actions de recours comme le pourvoi en appel, et par conséquent, elle détermine aussi les délais à partir desquels la décision devient exécutoire. Il faudra, en effet, qu’aucune mesure de recours n’ait été initiée dans les temps impartis par le jugement pour qu’elle le devienne.

Le jugement acquiert ensuite force exécutoire, et l’huissier de justice est un professionnel qualifié pour obtenir son exécution forcée. Il peut s’agir d’obtenir par exemple le règlement d’une dette, de dommages-intérêts ou de la livraison d’une prestation par des mesures énergiques. La saisie attribution sur un compte bancaire en est certainement l’exemple le plus connu. Elle concerne autant de destinataires qu’il y a d’adversaires concernés par le jugement. Cet acte ne peut être accompli que par l’huissier et exclut le recours à un avocat ou un notaire. Le prix de l’acte est modique et réglementé. Il peut être à la charge du débiteur ou du créancier.

Bon à savoir : on dispose d’un délai de 10 ans pour faire signifier un jugement. Ce délai est ramené à 6 mois, lorsque le jugement est rendu par défaut ou réputé contradictoire. Ce cas concerne un jugement où le défendeur n’aurait pas comparu et dont le verdict est susceptible d’appel. Renseignez-vous sur les pratiques au niveau des tribunaux d’instance sur le site : Écodroit.

 

Comment travaille un huissier

Pour faire établir une signification par acte d’huissier, il faut en faire la demande auprès d’un huissier territorialement compétent. Il s’agira d’un professionnel exerçant ses fonctions dans le ressort du tribunal d’instance du domicile de la personne à laquelle est signifié le jugement.
L’original du jugement sera remis à l’huissier qui se charge d’en remettre une copie en mains propres à la personne concernée.

Que se passe-t-il si la personne est absente ou n’habite pas à l’adresse indiquée ? La loi prévoit que l’huissier doit épuiser tous les moyens mis à sa disposition pour signifier l’acte. Ce n’est qu’à cette condition qu’il est autorisé à délivrer un procès-verbal de vaines recherches. De plus, le jour même de la signification par acte d’huissier, ou à défaut, le jour suivant, l’huissier envoie au destinataire un procès-verbal de passage accompagné d’une copie du jugement. Ce courrier est adressé par lettre recommandée, avec accusé de réception à la dernière adresse connue du destinataire.

On peut contester les conditions et modalités d’une signification par huissier en recourant à un juriste spécialiste des mesures d’exécution. Sur le plan juridique, c’est l’un des moyens que la partie adverse se réserve pour invalider une notification, et partant, contester les mesures d’exécution.

À noter : lorsqu’il s’agit d’un jugement au cours duquel la représentation était obligatoire, une copie doit être préalablement notifiée à l’avocat de la partie adverse, avant toute signification préalable. La notification portée à la partie adverse, doit de plus, porter la mention de cette formalité.

Même si la balance de la justice a penché en votre faveur, il ne faut pas prendre à la légère les derniers actes qui vont clore une procédure. L’absence de signification dans les délais imposés par la loi permet à un défendeur de s’opposer à l’exécution d’un jugement. Confiez-vous toujours aux conseils des professionnels de justice.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !