Accueil Immobilier d'entreprise Les critères à vérifier avant d’acheter un local commercial

Les critères à vérifier avant d’acheter un local commercial

114
Local commercial

L’achat ou la location d’un fonds de commerce est une étape importante pour se lancer dans une activité commerciale. Au vu des dépenses que cette opération engendre, le choix du local ne doit pas être laissé au hasard. Ainsi, l’acquéreur ou le futur locataire a intérêt à procéder à quelques vérifications avant de se décider. Voici donc les principaux points à étudier absolument avant de signer le bail ou l’acte de vente.

Estimer la rentabilité du local et évaluer son accessibilité : une nécessité pour faire le bon choix

Choisir un local commercial est une opération complexe. L’acquéreur ou le futur locataire doit absolument s’assurer que le bien choisi profite d’un bon achalandage. Pour ce faire, il faudra se pencher sur plusieurs points à commencer par l’emplacement physique de l’établissement. Néanmoins, il ne s’agit pas uniquement d’opter pour une boutique située dans une zone à forte affluence. On prendra également en compte la nature de ses activités et le niveau de concurrence. Pour ne rien laisser au hasard, certains acheteurs décident de contacter un agent immobilier, comme unemplacement.com. Ce professionnel est en mesure d’évaluer l’attractivité d’un commerce. Pour cela, les spécialistes s’appuient sur le chiffre d’affaires des établissements environnants. Par ailleurs, ils tirent leurs conclusions du montant du loyer moyen dans la zone concernée.

L’accessibilité du local constitue aussi une donnée importante. Idéalement, celui-ci devra être situé en premier plan avec un parking à proximité. De plus, il faudrait qu’une allée suffisamment large permette d’accéder à l’entrepôt. Cela simplifiera l’approvisionnement et facilitera la circulation des véhicules de gros gabarits. Les rues étroites poseront de nombreux problèmes au moment du chargement et des déchargements des marchandises. Pour éviter cette peine, on vérifiera préalablement tous les accès qui mènent au local. À cette occasion, on portera également une attention particulière sur les installations prévues pour simplifier le transport des marchandises. Une rampe sera généralement indispensable pour se servir d’un chariot élévateur et d’autres engins de levage.

Local commercial

Les autres points à prendre en compte

De nombreux autres points méritent d’être étudiés avant d’arrêter son choix sur un local commercial. Avant de prendre possession du bien, les commerçants doivent déjà anticiper les travaux à réaliser. Ces ouvrages pourraient entrainer des dépenses conséquentes. On pensera ainsi à bien évaluer les coûts cachés liés à l’acquisition ou à la location d’un espace commercial. Dans le cas de l’achat d’un fonds de commerce, on se renseignera sur les circonstances qui ont poussé les anciens propriétaires à mettre en vente le bien. Une situation de surendettement ou un redressement judiciaire devrait dissuader les acquéreurs de concrétiser leurs projets. Pour s’informer à ce sujet, on peut éventuellement demander le Kbis de la structure qui exploitait le local. Cette pièce fournit de précieuses informations sur la situation juridique de l’enseigne. Elle livre aussi des indices sur la rentabilité réelle du local.

Dans l’optique de pérenniser ses activités, il est alors vivement conseillé de choisir un local qui correspond à son image de marque. Ainsi, on choisira judicieusement sa zone d’implantation. Certains quartiers sont par exemple réputés pour être de véritables centres d’affaires alors que d’autres rassemblent de grands magasins et des restaurants en tout genre. En prenant cette information en considération, on arrivera à s’installer dans un tissu économique dynamique et à gagner en crédibilité aux yeux de ses clients potentiels. Ce dernier point sera particulièrement déterminant pour les enseignes qui viennent tout juste de se lancer sur le marché.

Enfin, les acquéreurs doivent préalablement se renseigner auprès de la municipalité sur l’existence éventuelle de décrets protégeant l’architecture du quartier visé. Les bâtiments situés dans des « sites classés » ne peuvent pas faire l’objet de certains aménagements. On veillera alors à s’informer à ce sujet au risque d’avoir une mauvaise surprise au moment de rénover la devanture de sa nouvelle boutique.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !