Accueil Immobilier particulier Mettre en location un appartement neuf : Comment procéder ?

Mettre en location un appartement neuf : Comment procéder ?

27
mettre en location un appartement neuf

Les rouages du marché de l’immobilier ne sont pas toujours faciles à maîtriser et peuvent constituer un véritable défi pour quiconque désire mettre en location un appartement neuf. Nombreuses sont donc les personnes à se poser des questions sur la marche à suivre pour se lancer dans le secteur.

Si vous avez, vous aussi, des interrogations à ce sujet, une recommandation consiste à opter pour les constructions neuves, considérées comme présentant un gage de durabilité et de rentabilité.

Une fois le projet précisé et les choix principaux, notamment ceux relatifs au type de location ou encore au montant du loyer, clairement définis, il ne reste plus qu’à réaliser les diagnostics immobiliers avant de procéder à la sélection des locataires.

Retrouvez ici toutes les clés qui permettent de mettre en location un appartement neuf avec succès.

Décider de la manière de procéder

Lorsque l’on fait le choix d’un investissement locatif, deux possibilités se présentent, portant chacune ses caractéristiques propres :

  • Tout prendre en charge soi-même ;
  • Faire appel à une agence pour opérationnaliser son projet de mettre en location un appartement neuf.

La dernière option permet de gagner du temps et d’éviter toutes les tracasseries inhérentes à la tâche. Elle est cependant génératrice de coûts à la longue, car la rémunération de l’agence peut parfois représenter jusqu’à 9% des revenus locatifs annuels.

Cette difficulté ne s’impose pas lorsque l’on fait le choix de prendre en charge la mise en location. Cette deuxième option peut cependant très vite devenir chronophage et requiert une bonne connaissance du marché de l’immobilier neuf. Il faudra en outre se tenir informé de toutes les évolutions dans le secteur.

Les principales options à faire

Location meublée ou vide

Au moment de mettre en location un appartement neuf, il faut faire un choix entre location meublée et non meublée. Si la dernière option peut sembler peu avantageuse sur le plan financier, elle se caractérise néanmoins par sa stabilité, étant donné que le bail pour un logement vide s’étend souvent sur 3 ans.

Les locataires s’installent donc plus durablement dans les appartements de ce type, ce qui limite les frais de rénovation entre deux occupants.

Quant à la location meublée, elle présente un peu plus de risques en raison de sa durée de bail plus courte. En outre, la présence de meubles fait rapidement grimper les frais d’entretien. Ce surcoût apparent est néanmoins vite compensé par des loyers bien plus élevés que ceux d’une location vide.

Le montant du loyer

Il est très important de faire preuve de prudence dans la fixation du loyer lorsque l’on désire mettre en location un appartement neuf.

L’avantage lorsque l’on décide d’investir dans l’immobilier neuf, c’est que l’on a la possibilité de fixer le loyer librement. Cela ne signifie cependant pas que les excès sont permis. La fixation du loyer doit en effet prendre en compte des facteurs tels que :

  • L’emplacement ;
  • Le marché immobilier du secteur ;
  • La qualité de la construction ;
  • La superficie mise en location.

Il faut également garder à l’esprit que les charges locatives doivent être prises en compte dans le calcul de la mensualité.

Réaliser les diagnostics immobiliers qui s’imposent

Dans la démarche qui consiste à mettre en location un appartement neuf, le propriétaire a l’obligation de proposer à son locataire un logement à la fois sain, confortable et sécurisé. Pour cela, il lui incombe de s’assurer d’effectuer certains diagnostics immobiliers imposés par la loi. Apprenez-en plus ici.

L’état des risques naturels, miniers et technologiques (ERNMT)

Ainsi que son nom l’indique, le diagnostic ERNMT informe le locataire sur la situation de son logement en ce qui concerne les risques naturels, miniers et technologiques. Ce diagnostic a aujourd’hui changé d’appellation et est appelé état des risques et pollutions.

En qualité de bailleur, l’on a la possibilité de procéder soi-même à ce diagnostic ou de le confier à un prestataire certifié. Pour s’en charger soi-même, il faut se rendre auprès de son administration communale afin de récupérer les documents nécessaires à la réalisation du test.

Le diagnostic de performance énergétique (DPE)

Pour mettre en location un appartement neuf, le DPE est un autre diagnostic immobilier obligatoire qui permet d’informer tout futur locataire sur la consommation énergétique du bien.

Cette évaluation renseigne également sur l’émission du logement en gaz à effet de serre. Sa réalisation requiert l’intervention d’un professionnel certifié.

Une fois que le DPE est réalisé, les documents issus de l’évaluation doivent être consignés dans le dossier de diagnostic technique ou DDT. En ce qui concerne sa durée de validité, elle est fixée à 10 ans.

Le diagnostic Boutin

Encore appelé mesurage Boutin, ce diagnostic oblige le bailleur qui désire mettre en location un appartement neuf, à indiquer clairement dans le contrat de bail, la superficie de l’appartement mis en location.

Officialisée le 27 mars 2009 par la loi Boutin, la surface habitable correspond à la surface du plancher. Il faut ensuite en soustraire l’espace occupé par les murs, cloisons, gaines ainsi que les pièces dont la hauteur est inférieure à 1,80 mètre.

Sélectionner son locataire

Pour mettre en location un appartement neuf, il est indispensable de s’assurer de la solvabilité de toutes les personnes intéressées par le bien. Ce n’est qu’en procédant ainsi que l’on parvient à éviter de se retrouver avec des locataires incapables de payer leur loyer à chaque fin de mois.

Pour sélectionner ses locataires, il est possible de leur réclamer certains documents. Dans le cas d’un salarié, son contrat de travail ainsi que ses fiches de paie du dernier trimestre peuvent lui être réclamés. À ce dossier, il lui faudra joindre ses derniers avis d’imposition.

La présentation de ces avis est également indispensable dans le cas d’un travailleur indépendant. Un tel candidat à la location devra y ajouter ses deux derniers bilans.

D’autres documents particuliers peuvent être réclamés lorsque l’on s’apprête à louer son bien à un retraité ou à un étudiant par exemple. Cliquez ici pour en savoir plus sur les documents que doit fournir le candidat à la location.

Le respect de ces différentes étapes permet d’avoir la certitude de mettre en location un appartement neuf et d’en tirer tout le bénéfice escompté.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !