Accueil Non classé Peut-on installer une pompe à chaleur air/eau dans tous les logements ?

Peut-on installer une pompe à chaleur air/eau dans tous les logements ?

28

Vous vous demandez si vous pouvez installer une pompe à chaleur dans tous les types de logements ? Immoz vous répond !

pompe a chaleur

 

Pendant longtemps, l’installation de pompes à chaleur air / eau fût l’apanage des maisons bourgeoises et des villas de luxe. Pour les propriétaires de petites surfaces, pire d’appartements, cet appareil de chauffe semblait hors de portée. Heureusement, avec le temps, les choses ont bien changé.

Ces dernières décennies, l’évolution de la science a permis de faire tomber de nombreuses barrières technologiques. Aujourd’hui plus que jamais, l’installation de pompes à chaleur air / eau est possible dans tous les logements. Elle est même souhaitable.

Non, vous ne rêvez pas. Votre appartement cosy de 59 mètres carrés peut bénéficier d’une chauffe optimale. Comment ? Pour répondre à cette question, il est nécessaire d’étudier les éléments qui définissent la nature-même d’une pompe à chaleur air / eau.

Comment fonctionne une pompe à chaleur air / eau ?

Une pompe à chaleur air / eau est un engin capable de chauffer aussi bien l’eau qui circule dans les canalisations que le vent qui circule dans votre résidence. Écologique, économique et assurant un confort optimal, elle tire ses bienfaits de son mode de fonctionnement ingénieux.

À la différence des systèmes de chauffe traditionnels, la pompe à chaleur air / eau ne s’appuie pas sur les énergies fossiles pour tourner à plein régime. Pourquoi le faire alors que la nature regorge de tout le nécessaire ? Grâce à son bloc extérieur, la pompe de chaleur air / eau est capable d’aspirer les calories présentes dans l’air environnant.

Une fois à l’intérieur de la pompe à chaleur air / eau, le dioxygène est non seulement compressé mais aussi chauffé. C’est ensuite sous forme d’eau chaude qu’il émane du système de chauffe. Étant donné que la pompe est directement reliée aux canaux de diffusion thermique, il suffit d’une pression sur un bouton pour en ressentir les effets. À vous les douches chaudes et les maisons chauffées à 22 °C peu importe la saison.

Quels sont les avantages de la pompe à chaleur air / eau ?

Du fait de son mécanisme d’action, la pompe à chaleur air / eau est un procédé de chauffe extrêmement écologique. Pas de recours aux énergies fossiles. Pas d’émanation de gaz toxiques. En faisant appel à une entreprise spécialiste de la PAC air eau, vous ferez plus qu’avoir un système de chauffage à votre hauteur. Vous défendrez des valeurs qui vous sont chères. Et c’est loin de s’arrêter là.

Financièrement parlant, investir dans une pompe à chaleur air / eau est un excellent moyen de réaliser des économies. En moyenne, les particuliers ont observé une baisse de 67 % de leurs dépenses liées au chauffage. Sachant que l’installation de la pompe à chaleur air / eau est éligible à MaPrimeRénov’, quelles raisons valables avez-vous de ne pas sauter le pas ?

En outre, comme précisé en début de texte, la pompe à chaleur air / eau n’est plus uniquement réservée aux maisons individuelles. Désormais, les locataires ou propriétaires d’appartements peuvent s’en équiper. Le tout est de ne pas brûler les étapes.

Comment installer une pompe à chaleur air / eau dans un appartement ?

Dire qu’il y a quelques années, il n’était pas envisageable d’installer une pompe à chaleur air / eau dans un petit espace… Quelle chance que les lois et les technologies aient progressées. Pour autant, il ne suffit pas d’une envie pour se doter de ce système de chauffage. Avant de pouvoir vous prélasser au chaud dans votre foyer, vous devrez passer par différentes étapes toutes plus importantes les unes que les autres.

Évaluer la situation thermique de votre résidence

Tout professionnel du bâtiment vous le dira. La première des choses à faire est de réaliser un bilan thermique poussé. Ce dernier vous permettra de détecter la présence de possibles défauts d’isolation, vos besoins réels en chauffage et surtout les caractéristiques de la pompe à chaleur qu’il vous faut.

Âge du bâtiment, nature des matériaux, habitudes de consommation, … Tous ces éléments pèsent lourd au moment de choisir une pompe à chaleur air / eau. Même si ce n’est pas l’étape la plus plaisante, ne faites surtout pas l’impasse dessus au risque de vous en mordre les doigts. Parfois, l’absence de confort thermique est la résultante de défauts d’isolation qu’il importe avant tout de corriger.

Prévenir les voisins

C’est un des inconvénients de la vie en immeuble résidentiel. Avant d’installer votre pompe à chaleur air / eau, vous devrez obtenir l’aval du voisinage. Cela est dû au fait que l’unité extérieure est une source de nuisances sonores, lesquelles peuvent gêner vos voisins. Même si les décibels émis sont faibles, il est préférable de les tenir informés de la situation.

Afin de réduire l’impact sonore, il est possible d’installer des écrans anti-bruit juste en face de la pompe à chaleur air / eau. De même, l’installation de plots anti-bruit sous l’installation permettra d’éviter que tout le bâtiment ne tremble au rythme de l’appareil.

Un autre élément à ne pas négliger, c’est l’esthétique du bâtiment. Certains immeubles misent sur l’élégance de leurs façades pour avoir de la valeur. Forcément, la dernière chose dont les propriétaires ont envie est d’avoir une unité extérieure sur celle-ci. À noter que dans certains cas, le bloc peut être installé sur un balcon ou sur une véranda pour ne toucher à l’esthétique globale.

Dans le cas où vous êtes locataire, vous devrez solliciter vos voisins mais aussi votre propriétaire. Sans son accord signé, impossible de réaliser la moindre modification. Et si l’immeuble est une copropriété, le syndicat devra être tenu informé de vos agissements.

Contacter la commune

Attention à ne pas opérer sans en informer votre mairie. En effet, certains systèmes de chauffe sont considérés comme des règles de violation du plan d’urbanisme local. C’est notamment le cas dans les zones estampillées « patrimoine mondial » ou se situant près de monuments historiques.

Pour éviter de vous retrouver dans de beaux draps, le plus simple reste encore de déposer une déclaration de travaux à la mairie. Si au bout d’un mois, vous n’avez pas eu de retours, lancez votre chantier. En effet, selon la loi, une absence de réponse sous 30 jours à valeur d’accord tacite.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !