Accueil Non classé Quels sont les taux immobiliers en novembre ?

Quels sont les taux immobiliers en novembre ?

218
Prix immobilier

Alors que la fin de l’année approche à grands pas, on constate que les taux immobiliers connaissent une tendance haussière depuis le début de l’été. Selon les premières estimations, ils s’élèvent en moyenne à 0,91 % sur 15 ans, à 1,06 % sur 20 ans et à 1,23 % sur 25 ans en ce mois novembre. En ce qui concerne les meilleurs profils, ils sont de 0,77 % sur 15 ans, de 0,93 % sur 20 ans et de 1,08 % sur 25 ans. Sachant que, depuis le début du mois de septembre, les OAT 10 ans (Obligations Assimilables du Trésor) sont repassées en territoire positif. 

Les conditions de financement sont toujours favorables pour 2022

Les banques suivent les recommandations du HSCF. Certes, il est impossible d’obtenir un financement au-delà de 35 %. Cette année néanmoins, la marge de manœuvre des banques est grandement réduite. Elle est de 20 % en règle générale. Quoi qu’il en soit, les banques restent positives pour l’année à venir (bien que la situation économique soit légèrement tendue). 

Une finançabilité stable

L’indice de finançabilité des emprunteurs reste stable à 74 points. Il en est de même pour celui des résidences principales (78 points). L’indice de l’investissement locatif, quant à lui, a augmenté de 1 point. Le financement des résidences secondaires a diminué de 3 points. 

Autre constat : en cette fin d’année, les banques privilégient surtout les dossiers de résidence principale.

Comment obtenir le meilleur taux immobilier ?

Le taux immobilier correspond au taux d’intérêt que l’emprunteur doit payer à la banque en échange des fonds de son prêt. Autrement dit, c’est un coût que l’emprunteur a intérêt à diminuer.

Le taux crédit immobilier auquel vous pouvez prétendre dépend notamment de la durée de votre prêt immobilier. À profil égal par exemple, le taux immobilier sur 15 ans sera forcément plus bas que celui sur 20 ans. Ainsi, les taux les plus attractifs sont ceux sur 10 ans. Néanmoins, peu de profils peuvent en bénéficier en raison des mensualités élevées. 

Les meilleurs taux sur 25 ans restent bas à l’heure actuelle. Cela vous aidera à profiter de mensualités plus faibles sans que cela ne vous coûte cher. Aussi, il faut savoir que les banques ne proposent plus les taux sur 30 ans. Mais même à durée égale, les taux peuvent fortement varier d’un prêt à un autre. Cela signifie que d’autres critères entrent nécessairement en ligne de compte. En font partie :

  • le profil de l’emprunteur.
  • la nature du projet immobilier.
  • la négociation auprès des banques. 

Le profil de l’emprunteur

Le profil emprunteur varie d’une banque à une autre en fonction de critères variés. Il définit la grille de taux immobilier. Par exemple, la banque vérifie si vous êtes un emprunteur en solo ou à deux. Elle évalue aussi :

  • le montant de votre apport personnel.
  • votre niveau de revenus.
  • la durée du prêt immobilier. 

Tous ces éléments permettent de déterminer votre capacité d’emprunt. 

La négociation auprès de la banque

Une fois votre projet immobilier clairement défini, vous devez contacter le plus de banques possible. Ensuite, il faudra négocier avec chacune d’entre elles afin de bénéficier du meilleur taux de crédit immobilier. 

Le seul problème : il existe plusieurs banques et organismes prêteurs. Il faudra du temps pour les contacter un à un et comparer leurs offres de prêt immobilier (surtout si vous vous y mettez seul). La meilleure solution : recourir aux services d’un courtier immobilier. Vous travaillerez alors avec une équipe d’experts qui mettra en concurrence les banques en ajoutant de la valeur à votre dossier.

Grâce aux relations privilégiées qu’il entretient avec ses partenaires bancaires, un courtier immobilier peut en effet vous aider à obtenir le meilleur taux de crédit immobilier. Plus important encore, il vous propose des offres de prêt immobilier parfaitement adaptées à votre profil emprunteur.

Le fait est que certaines banques accordent plus facilement des prêts immobiliers que d’autres. D’ailleurs, il vous est possible de bénéficier de certaines aides. S’il s’agit par exemple de votre premier achat immobilier, vous pouvez prétendre au dispositif d’aide « prêt à taux zéro » ou PTZ. Dans le cas où vous seriez déjà propriétaire, vous pourriez notamment profiter d’un prêt relais. Dans tous les cas, l’intervention d’un expert en crédit immobilier vous fera gagner du temps. 

L’influence des taux régionaux sur le projet d’achat immobilier

Le taux d’intérêt ne sera pas le même en fonction de votre projet immobilier. On fait plus précisément allusion à sa localisation. Et pour cause, les banques régionales et locales jouissent de plus d’autonomie quant à leur politique commerciale. Ce qui n’est pas forcément le cas des banques nationales.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !