Accueil Tags Posts tagged with "métiers de l’immobilier"

métiers de l’immobilier

7570

On l’appelle assistant en gestion immobilière ou assistant de gestion locative / assistant de gestion de copropriété. Il est là pour répondre efficacement aux questions des clients sur tout ce qui concerne les domaines de la location immobilière et de la copropriété, et s’avère multitâches au quotidien. Nous vous présentons le métier ainsi que les diplômes qui y mènent.

Le rôle de l’assistant en gestion immobilière

Travaillant en agence, rattaché au gérant (ou gestionnaire immobilier), l’assistant en gestion immobilière intervient sur l’ensemble des tâches administratives et peut, également, participer à des missions commerciales ou de comptabilité.

Très variées, ses prérogatives peuvent englober les missions suivantes :

  • L’accueil physique et téléphonique de la clientèle ;
  • La rédaction et la diffusion des annonces (par voie de presse ou par Internet) ;
  • La gestion de l’agenda de l’agence ;
  • La comptabilité de l’agence ;
  • La rédaction des mandats ;
  • La gestion administrative de tous les dossiers (encaissement des loyers et des charges, relations avec les notaires ou les clients, etc.).

Dans le détail, le métier se divise en deux : l’assistant en gestion locative, qui s’occupe de la mise en location des biens (publicité, visites, rédaction des baux, état des lieux…) ; et l’assistant de copropriété, en charge des convocations aux assemblées générales de copropriété, des ordres de service ou de la gestion des sinistres et du suivi des travaux.

Connaître le métier d’assistant en gestion immobilière 2

Quel profil ?

Idéalement, l’assistant en gestion immobilière fait preuve de polyvalence, parce qu’il est amené à réaliser des tâches diversifiées au sein de l’agence. Ses compétences sont partagées entre le sens de l’accueil et du service, le goût des chiffres et la maîtrise des outils informatiques. Calme et diplomatie sont deux vertus bienvenues.

Les métiers de l’immobilier, celui d’assistant en gestion comme les autres, ne laissent pas beaucoup de place à l’improvisation ni à l’imagination. Le candidat doit, en conséquence, avoir pour principales qualités la rigueur, l’organisation et l’autonomie. Il doit aussi, cela va sans dire, maîtriser les outils et les spécificités de l’immobilier.

Il doit également rester à l’écoute du gérant de l’agence pour laquelle il travaille, étant entendu qu’il apprend les subtilités d’un métier. Car l’assistant en gestion est amené à évoluer au sein de son agence, notamment vers des fonctions commerciales, pour peu qu’il fasse la preuve de sa volonté et de son envie.

Prétentions et évolutions salariales

Les agences et entreprises fixent le salaire de l’assistant en gestion immobilière en fonction de ses diplômes, de ses compétences, et de son expérience.

L’assistant en gestion locative peut toucher un salaire initial entre 22 000 et 25 000€ par an. L’assistant de copropriété, entre 26 000 et 28 000€. En fonction des tâches confiées par le gérant, le salaire peut rapidement augmenter et passer la barre des 30 000€ annuels après quelques années d’expérience.

Connaître le métier d’assistant en gestion immobilière 3

Cursus et formation nécessaires

Le poste d’assistant en gestion immobilière est accessible avec un diplôme niveau Bac+2 dans le secteur de l’immobilier et/ou du commerce, parmi ces cursus :

  • BTS assistant de gestion PME/PMI
  • BTS assistant de manager
  • BTS comptabilité et gestion des organisations
  • BTS professions immobilières
  • DUT gestion administrative et commerciale
  • DUT gestion des entreprises et des administrations, option PME

Le métier est également accessible avec un diplôme de niveau Bac professionnel, dans le domaine de l’immobilier ou du commerce, complété par une solide expérience dans le secteur. Et, comme pour la plupart des métiers, un stage préalable peut ouvrir beaucoup de portes.

Des formations privées sont aussi dispensées à l’issue desquelles le candidat reçoit une certification professionnelle délivrée par la Fédération de la Formation Professionnelle. Cette certification atteste de la maîtrise du métier.

Afin de garantir une évolution de carrière plus rapide et devenir gestionnaire, un Bac+5 spécialisé en immobilier (via une école dédiée, notamment) est conseillé. Alors, bon courage à tous les candidats !

Connaître le métier d’assistant en gestion immobilière 4

2140

Pour accéder aux métiers de l’immobilier, il est conseillé de choisir une formation spécialisée. Il en existe plusieurs dans différents types d’établissements. L’une d’entre elles est le BTS Professions immobilières. En effet, ce diplôme forme des professionnels de l’immobilier mais à quels métiers peut-on prétendre exactement à l’issue de ce BTS ? Nous le décryptons pour vous afin de vous aider à choisir la formation la plus adaptée.

Qu’est-ce que le BTS professions immobilières ?

Ce diplôme est de niveau bac + 2. Le BTS professions immobilières permet de former des étudiants aux services de l’immobilier. C’est-à-dire qu’avec cette formation, ils peuvent postuler à des emplois au sein de cabinets d’administration de biens, d’agences immobilières, d’organismes HLM ou de sociétés de promotions-constructions. Cela comprend un grand nombre de métiers comme :

  • Négociateur immobilier
  • Gestionnaire de biens locatifs
  • Gestionnaire de copropriété
  • Administrateur de biens

Ce BTS fait appel à de nombreuses compétences telles que : les qualités relationnelles, organisationnelles, administratives, commerciales, financières mais surtout juridiques, comptables et fiscales. Le service et le conseil sont à la base de cette formation. C’est un diplôme généraliste qui peut vous permettre de vous constituer un bagage solide afin de pouvoir embrasser tous les métiers de l’immobilier quels qu’ils soient. Si vous voulez plus de renseignements sur ce sujet, consultez la page suivante.

Que faire avec un BTS professions immobilières ?2

En quoi consiste cette formation ?

Le BTS professions immobilières dure deux ans et compte des enseignements généraux et techniques dont le conseil en ingénierie de l’immobilier, la communication et les techniques immobilières. Ce cursus est composé de cours fondamentaux ainsi que de périodes de stage obligatoires qui sont réparties sur l’intégralité des deux années et qui durent 14 semaines au total. Cependant, les étudiants ont également la possibilité de réaliser leur BTS en alternance.

Faire le choix de l’alternance est idéal pour entrer sereinement dans la vie active. Avec une expérience professionnelle solide, vous serez armé pour affronter les entretiens d’embauche. De plus, vous pouvez avoir la chance d’être recruté directement à l’issue de votre diplôme par l’entreprise dans laquelle vous avez effectué votre formation. Beaucoup d’entreprises prennent des apprentis qu’ils ont formés, c’est un avantage pour eux parce que vous connaissez l’environnement et les processus de travail. Pour en savoir plus, retrouvez le site de Studyrama.

Que faire avec un BTS professions immobilières ?3

Comment y accéder ?

Tous les titulaires du baccalauréat sont admissibles. Sachez toutefois, qu’il faut avoir au minimum 16 ans en raison des périodes de travail obligatoires. Bon à savoir, les élèves qui viennent d’une filière STG (Sciences et Technologies de la Gestion) doivent suivre un programme en première année qui comporte trois heures d’enseignement hebdomadaire consacré aux fondamentaux du conseil en ingénierie de l’immobilier, aux technologies de l’information, à la communication et à la communication professionnelle.

Il convient d’être organisé et d’avoir un bon sens relationnel mais aussi d’être dynamique et motivé pour intégrer cette formation. Vous ne devez pas avoir peur du droit et de l’économie, deux domaines dans lesquels il vous faudra vous pencher indépendamment du métier que vous choisirez par la suite. Le secteur de l’immobilier est régit par des lois strictes qu’il faut impérativement connaître. Pour connaître l’avis d’un professeur sur cette formation, retrouvez la vidéo suivante :

http://iafd.club