Accueil Législation Hypothèque : découvrez tous vos droits !

Hypothèque : découvrez tous vos droits !

190

Le créancier d’une hypothèque est l’institution ou la personne à qui doit être remboursé le crédit hypothécaire. Ce dernier est un crédit qu’une personne donne, en réalité des obligations de son bien immobilier, pour servir de garantie. Le créancier en ce qui le concerne jouit de certains droits. Quels sont-ils alors ?

Les privilèges

C’est une sûreté ou une cause légitime qui donne préférence au créancier hypothécaire. Ce privilège lui donne une position préférentielle par rapport aux autres et est caractérisé par l’affection d’un ou de plusieurs biens servant de garantie pour une créance. En outre, ce privilège devra apporter satisfaction au créancier. Cette sûreté naît automatiquement avec la créance. Il existe aussi des notions de privilèges spéciaux et de privilèges sociaux qui sont considérés par le législateur. Par exemple, si le débiteur doit de l’argent à plusieurs personnes et a mis son bien immobilier en garantie, celui qui détient le crédit hypothécaire est prioritaire, il est celui qui doit être payé en premier lieu. C’est l’une des raisons pour lesquelles, il est important de connaître tous ses droits avant de devenir créancier hypothécaire et de bien se protéger.

Le droit de suite

C’est un droit présent dans le Code civil et est bénéfique pour le créancier hypothécaire. Il permet de le protéger même si le bien immobilier change de propriétaire. C’est une possibilité qui est offerte au créancier de l’hypothèque de prendre possession du bien immobilier, même si ce dernier est vendu ou cédé à un tiers détenteur. Le droit de suite est apposé à tout tiers détenteur, qu’il soit de bonne ou de mauvaise foi. C’est une mesure juridique qui permet de protéger le créancier et de lui garantir le recouvrement de ses fonds. Le tiers détenteur peut être toute personne morale ou physique qui est devenue propriétaire du bien immobilier litigieux par vente ou par transmission, que ce soit un héritage ou un don ou une saisie… Par exemple, il est possible de jouir d’une hypothèque lorsqu’il s’agit d’un condo à vendre St-Janvier. Le créancier doit juste prendre toutes les mesures nécessaires afin de se protéger légalement.

La saisie immobilière

C’est un procédé qui permet de vendre le bien immobilier hypothéqué afin de régler le créancier hypothécaire. C’est généralement une vente forcée qui survient lorsque le débiteur a des difficultés à honorer ses engagements. C’est une procédure qui est assez compliquée et qui prend beaucoup de temps dans sa réalisation. C’est l’un des derniers recours que le créancier hypothécaire a lorsqu’il n’est pas encore rentré en possession de ses fonds. Le créancier hypothécaire peut donc décider de mettre en vente l’immobilier hypothéqué si c’est le dernier recours qu’il a. Généralement, la saisie se fait sous ordre de l’huissier de justice qui rédige un avis d’exécution en fonction des exigences de votre créancier. Dans ce document, sont mentionnées toutes les dispositions juridiques inhérentes à la saisie. Le document sera déposé au greffe du tribunal s’il est complété et sera signifié dans les délais de rigueur.

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !