Accueil Syndic & Copropriété Quelles solutions pour gérer une copropriété sans syndic ?

Quelles solutions pour gérer une copropriété sans syndic ?

177

La nomination d’un syndic est quasi systématique dans une copropriété, quelle que soit sa taille. C’est une entité désignée par le syndicat des copropriétaires qui peut être professionnelle ou bénévole dont le rôle est d’assurer la gestion administrative et financière de la copropriété.

Il veille notamment au respect du règlement qui définit les règles d’organisation et de fonctionnement ainsi que les droits et les obligations des copropriétaires. Il est chargé de mettre en œuvre les décisions prises au cours des assemblées générales. C’est lui aussi qui gère les situations urgentes.

Il existe pourtant quelques cas de copropriété sans syndic en France. Est-ce légal ?Quelles sont les solutions à prévoir dans ce cas ?

Gérer sa copropriété avec un syndic bénévole

Ce sont souvent les petites copropriétés qui font le choix d’un syndic bénévole dans l’objectif de réaliser des économies. Il faut d’abord organiser son élection (ce doit être obligatoirement un des copropriétaires ou le conjoint de l’un d’eux) lors de l’assemblée générale du syndicat des copropriétaires.

Une fois élu, il a les mêmes missions que le syndic professionnel. Sa charge de travail est relativement lourde et demande de la disponibilité. Il peut d’ailleurs percevoir une petite rémunération pour ses services.

Ses dépenses courantes comme le téléphone, les courriers et les assurances lui seront remboursées de même que les frais d’assistance par des professionnels. Il doit bien évidemment avoir une bonne connaissance des règles d’une copropriété et se former dans le domaine de la gestion et de la comptabilité. Des aides peuvent lui être apportées par des associations composées de juristes, de techniciens ou de comptables.

Avantages et inconvénients du syndic bénévole

Le premier avantage et non le moindre est d’ordre financier, la rémunération d’un syndic professionnel représente un coût non négligeable pour la copropriété. Mais ce n’est pas le seul. Le syndic bénévole est proche des copropriétaires puisqu’il en fait partie et en cas de problèmes il peut réagir vite dans la prise de décisions. Un inconvénient majeur est que le syndic bénévole n’a pas forcément les compétences requises dans le domaine de la gestion et de l’administration.

Autre inconvénient : il faut être disponible. S’occuper de la gestion d’une copropriété demande du temps entre le secrétariat, la comptabilité, la préparation des AG (assemblée générale), le recouvrement des charges, les travaux et bien d’autres missions encore.

Comment trouver un syndic efficace ?

Un syndic efficace est un syndic qui fait preuve de réactivité face à une situation d’urgence, qui répond rapidement aux demandes des copropriétaires, qui écoute et qui agit.

Si l’assemblée des copropriétaires vote pour un nouveau syndic, pour trouver celui qui correspond le mieux aux besoins de la copropriété, ils peuvent utiliser des comparateurs sur la toile.

N’hésitez pas à utiliser des outils gratuits pour comparer votre syndic en ligne. Cela vous aidera à trouver le meilleur tarif et les meilleures prestations du marché.

Retenez surtout qu’une copropriété sans syndic est dans l’illégalité (source). Les copropriétaires sont donc dans l’obligation d’en trouver un, soit professionnelle soit bénévole. Vous êtes dans ce cas : n’hésitez pas ! Comparez votre syndic en ligne !

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !