Accueil Emploi & Formation Comment devient-on chasseur de bien immobilier ?

Comment devient-on chasseur de bien immobilier ?

1581

Encore relativement peu connu, le chasseur de bien immobilier (ou « chasseur immobilier » tout court) devient progressivement indispensable dans le domaine de la pierre. Tourné exclusivement vers l’acheteur, il grignote de l’influence sur ses comparses et gagne en popularité. Voici tout ce qu’il faut savoir sur le métier, et sur les étapes qui permettent d’y accéder.

Découvrir le métier de chasseur de bien immobilier

Apparu au début des années 2000, puis implanté en France à la faveur d’un contexte difficile (hausse généralisée des prix de la pierre), le métier de chasseur de bien immobilier n’est pas si éloigné du classique agent immobilier. Au regard de la loi du 2 janvier 1970 relative aux opérations immobilières, ils ont d’ailleurs le même statut.

Mais c’est avec le métier de mandataire immobilier que le chasseur partage le plus de points communs : tous deux sont indépendants (ils peuvent travailler en dehors d’une agence), sont en liaison directe avec le client, et comptent sur un réseau bien construit de professionnels et de particuliers pour proposer à leurs commanditaires les meilleures offres sur le marché.

Toutefois, le chasseur de bien immobilier a ses spécificités : non seulement il se place exclusivement du côté du client, mais en outre, son rôle consiste à accompagner celui-ci de A à Z. Dans le détail, ses missions sont les suivantes :

  • Rechercher un bien immobilier, qu’il sélectionne en fonction des besoins exprimés par le client ;
  • Organiser des visites immédiates ;
  • Négocier les prix, ainsi que les taux d’emprunt auprès des banques ;
  • S’occuper de toutes les démarches administratives ;
  • Proposer une liste de professionnels pour des aménagements : architecte, entrepreneur, décorateur d’intérieur, etc. ;
  • Accompagner son client jusqu’à l’entrée dans le logement, si besoin en lui soumettant un service de déménagement.

Real estate concept

Qu’est-ce qui fait un bon chasseur de bien immobilier ?

D’abord, le chasseur de bien immobilier est totalement neutre au regard du marché : il défend uniquement les intérêts de son client et a pour but de lui fournir le meilleur service possible. Dans cette optique, il possède un réseau solide qui lui permet de proposer des biens qui ne sont pas encore sur le marché, et à des prix bien négociés. Ce réseau est constitué :

  • De professionnels (agences, mandataires, auto-entrepreneurs) ;
  • De particuliers ;
  • De gardiens d’immeubles, qui peuvent lui indiquer la mise en vente prochaine d’un bien ;
  • Etc.

Quant aux qualités nécessaires, elles sont les mêmes que pour un agent immobilier classique (ou d’un commercial quel que soit le domaine), à la différence que le chasseur, travaillant en solitaire, doit avoir suffisamment de bagout pour construire (et entretenir) un réseau à la fois vaste et efficace. Il doit :

  • Se montrer dynamique
  • Avoir le sens de l’organisation
  • Être disponible
  • S’avérer capable de négocier les prix avec les propriétaires
  • Faire montre d’un excellent relationnel
  • Avoir une bonne connaissance du marché de l’immobilier

Comment devient-on chasseur de bien immobilier 3

Quelle formation suivre ?

Les formations qui mènent au métier de chasseur de bien immobilier sont les mêmes que celles qui permettent de devenir agent immobilier, à savoir tous les cursus liés de près ou de loin à l’immobilier, au commerce et au droit immobilier :

  • BTS professions immobilières ;
  • DUT carrières juridiques ;
  • Licences professionnelles en immobilier ;
  • Masters professionnels en immobilier ;
  • Écoles privées d’immobilier ;
  • Etc.

Le chasseur de bien immobilier est titulaire de la carte professionnelle, ce qui signifie que la qualification par un cursus en bonne et due forme est indispensable. Mais à partir de là, il est jugé davantage sur ses résultats que sur ses diplômes : il s’agit donc de faire ses preuves et de montrer de quoi il est capable.

Estate agent showing house keys

Ce qu’il faut savoir sur le chasseur de bien immobilier

Pour finir, sachez que les opportunités de carrière dans ce métier sont nombreuses, et en plein essor : cette forme particulière de mandataire immobilier est de plus en plus recherchée, notamment dans les grandes agglomérations où le métier s’exerce le plus souvent. Les clients étant généralement aisés, les commissions rapportent gros.

Cependant, ce travail reste incertain, précisément parce qu’il est, le plus souvent, rémunéré à la commission. Qu’il soit auto-entrepreneur ou qu’il exerce comme employé d’une agence, le chasseur de bien immobilier est dépendant de la conjoncture, de l’appétence des clients pour l’achat… et de ses propres compétences pour trouver le nid douillet idéal !

Pour en savoir plus, regardez cette vidéo :

Experts du secteur et professionnels de la rédaction immobilière se relaient pour vous offrir du contenu documenté et facile à lire !