Accueil Tags Posts tagged with "agent immobilier"

agent immobilier

3779

 Le secteur de l’immobilier compte plusieurs spécialistes en dehors de l’agent immobilier. Il est important de savoir à qui s’adresser suivant les cas de figure. Afin de vous éclairer sur ce domaine d’activité, nous allons voir à présent le métier d’agent mandataire. L’agent mandataire ne fait pas le même travail que l’agent immobilier bien que leurs postes se ressemblent. Mais qu’en est-il réellement et que fait l’agent mandataire ? Explications.

Agent mandataire : définition

L’agent mandataire est celui qui reçoit un mandat comme l’annonce son titre. Il travaille donc pour le compte d’un mandant qui peut être un agent immobilier ou un client. C’est le mandant qui donne des missions au mandataire. Cet emploi se rapproche davantage de celui de négociateur que d’agent immobilier à proprement parler. Pour exercer ce métier, il y a plusieurs statuts juridiques possibles :

  • VRP salarié : c’est le statut le plus pratiqué, l’agent reçoit alors des avances sur commissions ce qui implique d’avoir une « dette » envers son employeur
  • Négociateur en immobilier
  • Agent commercial : attention, cela nécessite d’être une personne physique et non morale
  • Salarié : c’est le moins fréquent mais l’agent bénéficie d’un salaire fixe et parfois de commissions, la sécurité est le principal avantage

Quoi qu’il en soit, le mandataire immobilier est considéré comme un auto-entrepreneur. Pour plus de renseignements sur ce sujet, consultez la page suivante.

Tout savoir sur l’agent mandataire !2

Ses missions

L’agent mandataire est donc un élément indépendant. Il travaille près de chez lui à temps plein ou aux horaires fixés avec le mandant. Son rôle est d’identifier les clients potentiels dans son réseau relationnel au sein du tissu économique local dont il fait partie. Il a la capacité d’anticiper les besoins de ses clients afin de leur proposer la meilleure offre. L’agent est donc à l’origine des entretiens de ventes qu’il organise et supervise de A à Z.

Son but est alors d’apporter son expertise technique et commerciale afin de guider la négociation vers une conclusion favorable c’est-à-dire la vente du bien immobilier. Il reste responsable de sa clientèle dont il est l’interlocuteur privilégié. Ainsi, il suivra leur évolution pour être présent en cas de besoins immobiliers futurs par exemple si la famille s’agrandit ou si les conjoints décident de divorcer. L’agent mandataire est toujours là pour répondre aux attentes de ses clients.

Tout savoir sur l’agent mandataire !3

Un métier en vogue

Très demandés ces temps-ci, les mandataires séduisent les clients en raison de leurs prix moins élevés que ceux des agents immobiliers. En effet, en moyenne les agents mandataires demandent entre 3 et 5 % de commission quand leurs concurrents en agence en exigent entre 5 et 7 %. C’est pourquoi leur développement est constant depuis quelques années. Sont-ils l’avenir du secteur immobilier ? Pour en savoir plus, lisez l’article « Immobilier : les mandataires concurrencent les agents ».

Si certains estiment que le service n’est pas aussi bon que celui d’un véritable agent immobilier, ce métier se fait pourtant un nom dans la profession. Pour devenir un agent mandataire, il faut rejoindre un réseau immobilier. Vous voulez en apprendre davantage ? Retrouvez le site agentmandataire.fr. Et pour finir, voici le témoignage de Jacqueline, agent mandataire chevronnée :

3420

Le secteur de l’immobilier regorge de professionnels dont les titres et les fonctions sont très proches. Ces similitudes entraînent parfois des confusions et l’on ne sait plus à qui s’adresser. Pour vous faciliter la tâche, voici un récapitulatif du poste d’agent commercial indépendant. Si vous souhaitez investir en immobilier ou intégrer le secteur en tant que professionnel, ces informations vous seront utiles.

L’agent commercial indépendant : un statut différent

L’emploi d’agent commercial indépendant est réglementé par l’article L. 134-1 du code du commerce. Selon celui-ci, l’agent commercial est un mandataire qui travaille à titre indépendant c’est-à-dire sans être lié par un contrat de louage de services. Il est chargé de négocier et parfois de conclure des contrats de vente, d’achat, de location ou de prestations de services pour le compte d’individus et ce en leur nom. Il exerce cette fonction de façon permanente.

Il n’est donc pas salarié et n’a aucun lien de subordination avec un agent immobilier. L’agent commercial ne peut pas être une personne morale parce qu’il doit pouvoir prouver sa moralité. En d’autres termes, ce sera une personne physique. Pour exercer cette fonction, l’agent commercial doit s’enregistrer en tant qu’auto-entrepreneur. Il n’est pas rattaché à l’agence immobilière et peut donc travailler de chez lui. Cela signifie qu’il n’appartient pas à une société et qu’il ne peut pas se faire imposer des horaires, une permanence ou un bureau. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Quel est le rôle de l’agent commercial indépendant ?2

La rémunération

L’agent commercial passe un contrat avec l’agence afin de représenter ses mandants. Il est fortement conseillé de le mettre par écrit afin que celui-ci ne soit pas requalifié en contrat de travail. Il convient bien sûr d’en faire une copie pour chaque partie concernée. Ce contrat peut être à durée déterminée ou non. Il stipule que l’agent a une obligation de loyauté envers son mandant. Ainsi, il ne peut pas travailler pour une entreprise concurrente sans son accord.

La rémunération est libre, ce sera aux parties d’en fixer le montant après négociations. Généralement, la rémunération prend la forme d’une commission. L’agent ne touchera sa commission que si le contrat a été signé avec son aide ou si le signataire fait partie de ses clients, idem pour les contrats concernant les personnes situées dans la zone géographique qui lui est attribuée. Parfois, il peut recevoir une commission après la cessation de son contrat d’agence. Pour plus d’informations sur ce sujet, consultez la page suivante.

Quel est le rôle de l’agent commercial indépendant ?3

Comment devenir agent commercial indépendant ?

Pour exercer ce poste, vous devrez d’abord passer par quelques formalités. Vous devrez en effet :

  • Trouver un réseau immobilier à intégrer
  • S’immatriculer au registre spécial des agents commerciaux auprès du tribunal de commerce de votre lieu de résidence : l’immatriculation est valable 5 ans
  • Puis le réseau immobilier vous attribuera une carte d’agent commercial délivrée par la Préfecture

On entend par réseau immobilier le fait de s’affilier une agence qui sera considérée comme la « maison mère » de l’agent commercial. Grâce à cette agence, l’agent pourra développer des relations professionnelles avec des employés et des clients. Cela permet également d’avoir accès à des informations essentielles sur le secteur de l’immobilier. Si vous voulez vous renseigner davantage, rendez-vous ici. Cette vidéo vous permettra de vous informer sur les droits et les devoirs de l’agent commercial indépendant :

4574

L’immobilier est un domaine professionnel qui emploie de nombreux intitulés. Ils ont l’air simple mais ne le sont pas toujours. En effet, savez-vous quelle est la différence entre un négociateur en immobilier et un agent immobilier ? On vous dit tout sur ce métier encore méconnu du grand public.

Les bases du métier de négociateur immobilier

Durant la moitié de son temps de travail, le négociateur immobilier prospecte pour trouver des biens immobiliers à faire entrer dans l’agence. Le reste du temps, il fait le lien entre le vendeur et l’acheteur. Il évalue également les biens immobiliers à l’aide des caractéristiques de celui-ci, des grilles d’analyse et de sa connaissance actuelle du marché. Il a besoin de demander un mandat pour faire le travail de recherche, de prospection et de vente pour le compte de ses clients.

Il ne doit pas analyser uniquement le bien immobilier mais aussi les attentes du client qu’il soit acheteur ou vendeur. Lorsqu’il a bien cerné l’offre et la demande, il peut faire des propositions à ses clients et commencer les visites. De ce fait, le négociateur a un rôle de conseiller auprès de ses clients. Il fait également la promotion du bien en vente sur plusieurs supports et canaux comme la presse régionale et nationale, Internet et bien sûr dans son agence. Pour en savoir plus sur ce métier, consultez la page suivante.

Qu’est-ce qu’un bon négociateur immobilier ?2

Agent immobilier et négociateur immobilier : quelle est la différence ?

Le métier de négociateur immobilier est très semblable à celui de l’agent immobilier. Cependant, le négociateur n’a pas de carte professionnelle délivrée par la préfecture. En d’autres termes, il n’est pas habilité à assurer un poste d’agent immobilier. Alors pourquoi fait-il à peu de choses près le même métier ? C’est parce qu’il est sous la direction d’un agent immobilier, c’est-à-dire qu’il est supervisé par lui.

En effet, le négociateur doit être placé sous la responsabilité d’un agent immobilier afin d’exercer son activité. Il ne peut en aucun cas travailler seul parce qu’il a besoin d’être mandaté par un agent. Il y a plusieurs possibilités :

  • Soit il est mandaté par un agent en tant qu’indépendant
  • Soit il est salarié d’une agence
  • Ou encore il peut être mandaté en tant qu’indépendant par une agence et ainsi être considéré comme un agent commercial immobilier

Qu’est-ce qu’un bon négociateur immobilier ?3

Quelles sont les qualités d’un bon négociateur ?

Tout comme l’agent immobilier, le négociateur doit posséder des qualités indispensables pour l’exercice de ses fonctions. Il peut argumenter et venir à bout des réticences des deux parties concernées et pour ce faire, il utilise ses compétences de psychologue. Il est autonome et multitâche pour gérer son emploi du temps entre les déplacements et les différentes missions auxquelles il est confronté au quotidien. Il faut avant tout avoir le contact facile parce qu’il faut se constituer un réseau.

En effet, le réseau professionnel ouvre de nombreuses portes au négociateur. Il doit l’entretenir régulièrement afin d’optimiser ses démarches. Bon à savoir, le métier de négociateur immobilier ne nécessite pas de diplôme. Cependant, le niveau BTS est fortement apprécié par les recruteurs. À vous de vous démarquer parmi vos concurrents ! Pour retrouver plus d’informations sur les formations, allez sur cette page.

Et pour finir, cette vidéo vous permettra de mieux appréhender ce métier :

3773

L’agent immobilier fait le lien entre le vendeur et l’acheteur ou entre le propriétaire et le locataire. Son rôle est d’évaluer le bien immobilier afin de pouvoir conseiller au mieux les différentes parties et d’être capable de mener les négociations. Il doit aussi avoir connaissance des législations en matière d’immobilier pour s’assurer que les ventes ou les locations se déroulent en toute légalité. Voici toutes les démarches à suivre pour accéder au métier d’agent immobilier (en savoir plus sur ce métier ici).

Le métier d’agent immobilier

C’est lui qui vend et qui loue appartements, maisons et locaux commerciaux ou industriels. Il sert d’intermédiaire entre les parties concernées par ses transactions. Il est titulaire d’une carte professionnelle délivrée par le préfet. La première tâche de l’agent immobilier est d’acquérir des mandats de vente ou de location. Afin de remplir cette mission, il évalue les biens et prospecte la clientèle potentielle.

Après avoir passé cette étape, il met en vente ou en location les biens par le biais de petites annonces dans la presse, sur Internet et bien sûr au sein de son agence. Lorsqu’il décroche un client intéressé par l’un de ses biens immobiliers, il se charge des visites et le conseille au mieux en fonction de sa situation personnelle. Pour finir, il prend en main les négociations et mène la transaction à son terme. S’il procède à une vente, il peut être amené à rédiger l’avant-contrat qui précèdera l’acte de vente.

Comment devenir agent immobilier ?2

Les qualités requises

L’agent immobilier doit être méticuleux. En effet, pour établir un avant-contrat, il faut vérifier au préalable les renseignements indispensables au bon déroulement des opérations comme les titres de propriété du vendeur, la description détaillée, etc. De même, il assiste ses clients dans leurs recherches complémentaires (certificats d’urbanisme, hypothèques, formules de prêt, etc.). Avoir le sens des responsabilités est primordial parce qu’il peut se voir confier la gestion de biens immobiliers.

À ce titre, il devient administrateur de biens et s’assure de la bonne tenue des établissements et de l’organisation de toutes les tâches d’entretien. Il est autonome et peut gérer les multiples déplacements et les horaires irréguliers nécessaires à l’exercice de son activité. L’agent n’a pas peur d’apprendre des textes de loi parce qu’il a besoin de connaissances juridiques, commerciales et techniques solides pour remplir son rôle de négociateur.

Comment devenir agent immobilier ?3

Comment devenir agent immobilier : les études à suivre

Fin négociateur, psychologue, juriste et plus encore : l’agent immobilier a plusieurs casquettes. Si vous vous engagez dans cette voie, vous ne devez pas avoir peur de travailler dur et de retenir de nombreuses informations. Des formations spécifiques mais aussi générales permettent de devenir agent immobilier comme :

  • Le BTS professions immobilières
  • Le BP (brevet professionnel) professions immobilières
  • Le BTP Négociation et Relation Client
  • Le DUT carrières juridiques
  • Le Deust professions immobilières ou le Deust administrateur de biens
  • Les licences professionnelles : carrières de l’immobilier, droit de l’immobilier, transactions et gestion immobilières
  • Les masters pro : droit immobilier, métiers de l’immobilier
  • Les écoles privées
  • Certains cursus d’écoles de commerce (management immobilier)

Quelle que soit l’option choisie, vous débuterez avec un salaire compris entre 1 500 et 3 800 euros par mois, le chiffre variant en fonction des ventes effectuées. En effet, un agent immobilier touche des honoraires calculés en pourcentage : ils sont à hauteur de 5 à 7 % en moyenne sur le montant des transactions, mais les montants diffèrent suivant les agences. Après plusieurs années d’activité, l’agent immobilier peut se spécialiser dans un type de bien ou bien monter sa propre agence. Pour en savoir plus, rendez-vous ici.

Pour finir, voici un numéro de l’émission « Dessine moi un métier » consacré à ce métier :

http://iafd.club